velovisoLa Confrérie des 7 Majeurs sera présente le 1er décembre prochain à Turin à l’occasion du lancement du projet Alcotra VéloViso suite à l’invitation du Président de la Communauté de Communes du Pays de Guillestre et du Maire de Saluzzo (Italie).

Depuis janvier 2016, la commune de Saluzzo en Italie et la communauté de communes du Guillestrois, qui coopèrent ensemble avec les communautés locales dans le cadre de la coopération européenne, ont en effet décidé à travers le projet Alcotra Véloviso de renforcer et de valoriser l’offre cyclotouristique en pleine expansion ces dernières années.

La journée du 1er décembre est donc destinée à présenter l’offre des territoires du Viso à destinations des cyclistes dans le cadre de ce projet transfrontalier en présence notamment du Président de la Région du Piémont et de la vice-Présidente de la Région Provence Alpes Côte d’Azur. Une offre dans laquelle le parcours des 7 Majeurs émerge petit à petit tant il est vrai que cet itinéraire est tout à la fois un défi cyclosportif captivant et une découverte des plus beaux paysages de montagne entre France et Italie, de la vallée de l’Ubaye au Piémont en passant par le Guillestrois, le Queyras et les vallées Varaita, Maira, Grana et Stura.

Ce territoire transfrontalier offre un terrain de jeu sans égal à tous les amateurs de cyclisme en montagne en comptant de nombreux cols à plus de 2000 m d’altitude, dont la Cime de la Bonette,  plus haute route d’Europe. La reconnaissance du potentiel cyclable des « Terres Monviso » s’est également traduite par l’accueil en 2016 de deux étapes décisives du Giro d’Italia les 27 et 28 mai dernier (arrivée à Risoul et à Sant’Anna di Vinadio – départ Guillestre) alors qu’en 2017, les quelques 15 000 participants de l’étape du Tour effectueront le parcours de la 18e étape du Tour de France entre Briançon et le col d’Izoard via les vallées de l’Ubaye et du Guil.

profil

La Confrérie des 7 Majeurs est donc  fière de prendre modestement part à cette dynamique de développement de l’offre cyclotouriste sur le territoire des Terres Monviso. L’engouement suscité par ce challenge tout au long de la saison 2016 témoigne de l’intérêt que portent les amateurs de chevauchées cyclomontagnardes aux pentes de ces cols mythiques.

En savoir plus sur le projet Aloctra Vélo Viso :

logos_veloviso