C’est au 36e étage de la tour San Paolo à Turin que s’est tenu le séminaire de lancement du projet VéloViso en présence des différents acteurs impliqués dans ce projet transfrontalier destiné à valoriser l’offre dédiée aux cyclistes sur les territoires du Viso.

unnamed

Ce territoire ne manque en effet pas d’atouts avec notamment des cols mythiques tels que l’Izoard, l’Agnel, la Fauniera ou encore la Lombarde sur les pentes desquels les plus belles pages de l’histoire du Giro et du Tour de France se sont écrites.

Un projet qui vise l’excellence

Mis en œuvre grâce aux fonds européens interreg ALCOTRA (Coopération de développement régional France – Italie), le projet Véloviso ne vise pas seulement à promouvoir l’offre cyclo du territoire transfrontalier du Viso. L’objectif est en effet de favoriser le développement d’un éco-système d’excellence en associant un ensemble d’acteurs : collectivités territoriales, hébergeurs, loueurs de vélo, organisateurs événements cyclistes…

C’est cette volonté commune qui a conduit la communauté de communes du Guillestrois et la commune de Saluzo en Italie à engager une démarche de coopération transfrontalière afin de valoriser le potentiel cyclotouriste autour du Mont Viso.

20160625_091002

125 parcours et 3000 kms d’itinéraires dont les 7 Majeurs !

Au total, 125 parcours ont été identifiés. S’adressant à un large public qui va du cyclosportif émérite au cyclotouriste contemplatif, seul, en groupe ou en famille, ils offrent plus de 3 000 kms pour partir à la découverte d’un environnement montagnard qui a su conserver son authenticité.

Virginie-Delphine-Sampeyre Empruntant 7 des cols les plus réputés de ce vaste territoire, le parcours des 7 Majeurs s’inscrit bien évidemment dans la dynamique du projet VéloViso. Les 7 Majeurs revisitent la légende du cyclisme qui s’est écrite sur les pentes abruptes de ces 7 cols à plus de 2000 m d’altitude dominées par le Mont Viso. Enchaîner ces 7 monstres sacrés est un défi cyclosportif hors norme qui ne laisse pas indifférents les adeptes d’efforts au long cours, pas plus que les amoureux des beaux paysages de montagne qui sont comblés en traversant les plus beaux secteurs des terres du Viso.

Le vélo comme support de développement territorial

Les protagonistes du projet VéloViso ont à cœur de faire émerger un éco-système qui ferra du territoire du Mont Viso une destination à haute valeur ajoutée. Connaissant un essor de plus en plus important, le vélo se place ainsi au cœur de l’offre touristique des 5 vallées italiennes et des 3 vallées françaises et il devient même le point d’appui d’une stratégie commune de développement territorial.

20161201_105911

Mauro Calderoni (Saluzzo) et Max Brémond (Président de Communauté de Communes du Guillestrois, maire de Risoul)

Suivez le projet VéloViso sur les réseaux sociaux :

Prochainement, ouverture du site internet www.veloviso.eu

logos_veloviso