L’athlète handisport Silke PAN se lance à partir du 2 août 2017 dans un défi exceptionnel. Paraplégique après un accident de trapèze survenu en 2007, cette ancienne artiste acrobate voit sa carrière brutalement stoppée. Commence alors une nouvelle vie. Restée sportive dans l’âme, Silke se met au handbike où elle va rapidement s’illustrer.  Sa nouvelle carrière est lancée ! Silke s’aligne sur les plus grandes compétitions handisport telles que Coupes d’Europe et Coupes du Monde où elle remporte quelques belles victoires, dont le meilleur temps mondial au marathon en 2013.

Athlète et ambassadrice de la Coupe du Monde de paracyclisme en Suisse en 2015, elle gagne la course en ligne et se qualifie pour les Championnats du Monde où elle décroche le titre de vice-championne du monde.

Après 5 ans dans le sport élite et quelques désillusions en découvrant les coulisses du parasport, Silke décide en fin de saison 2016 de quitter la compétition de haut niveau pour se tourner vers des projets plus personnels et valorisants.

Silke PAN collabore notamment à plusieurs opérations de développement et de recherche et en 2016, la technologie lui offre un miracle.  Pour la première fois après 9 ans et malgré une paraplégie complète, elle peut marcher !

En tant que pilote d’essai, je coopère avec l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne au développement d’un exosquelette nouvelle génération, adapté pour la première fois aussi aux enfants …
Notre équipe a remporté une 4e place sur une course d’obstacles, le Cybathlon « Jeux Olympiques des cyborgs » en octobre 2016.

A la conquête des 7 Majeurs sur un handbike bio-sourcé révolutionnaire

Depuis 2013, Silke PAN travaille sur la conception d’un handbike bio-sourcé, en fibres de lin, en collaboration avec Biomobile et Hepia, Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève. Une révolution écologique et une alternative intelligente au carbone. La sortie de ce nouveau handbike s’est faite lors du gala d’ouverture du Tour de Romandie, le 24 avril 2017.

C’est sur ce prototype révolutionnaire que Silke PAN va s’élancer le 2 août 2017 depuis Briançon pour partir à la conquête des 7 Majeurs. Un défi hors norme pour lequel Silke s’est longuement préparée, notamment sur les pentes du Ventoux il y a quelques semaines.  Entourée d’une solide équipe d’assistance autour de son mari Didier Dvorak elle compte escalader un col par jour.

Je me suis préparée, entraînée, soignée, alimentée pour ce défi.
J’y crois, je peux, je veux ! mais j’ai un peu peur… mais tellement impatiente d’avoir peur…

Silke a conscience qu’elle place la barre très haut et qu’il y aura assurément un avant et un après les 7 Majeurs pour elle.

Pour suivre Silke PAN :