576107_10150867485600610_576452445_nOriginaire des Alpes-Maritimes, Sébastien Truchi est un athlète atypique au grand coeur. Diplômé d’Etat en violon et musiques actuelles amplifiées, il enseigne le violon et les musiques tsiganes en Conservatoire depuis plus de 10 ans tout en étant le violoniste de plusieurs formations : Manouchka Orkestär, les Hard Cordes, Tsigomania, Dead Queen & The River, …

Parallèlement à son parcours musical, il voue depuis toujours une passion pour le sport. Pratiquant le ski depuis son plus jeune âge, il moniteur à la Foux d’Allos (04) ce qui ne l’empêche pas d’être aussi ceinture noire de judo 1er dan !

Mais depuis fin 2012,  le triathlon occupe une place à part. Pour sa 1ère saison dans ce sport, il boucle notamment l’Ironman de France-Nice en juin 2013 puis l’Embrunman en août 2013. Rien que ça !

 

En 2014, il participe au Celtman Xtreme Scottish Triathlon (44ème au scratch et 2ème français), ainsi qu’au Rockman Swim & Run en Norvège, 2 épreuves particulièrement exigeante qui demande autant de force mentale que de qualités athlétiques. Le Celtman Xtreme c’est notamment 3,3km de natation dans une eau à 10°C, 202km de vélo (2000m D+) et 42km de trail (2000m D+)… Les connaisseurs apprécieront.

Avant de s’élancer à l’assaut des 7 Majeurs, Sébastien nous explique ses motivations pour ce défi cyclomontagnard.

fd4c82_10b07da39d78478597330970cd830f2eJe prépare un défi personnel d’ultra-triathlon (Ultra-Triathlon Napoléon) au mois d’août en Corse au profit d’une association pour enfants malades (Association Adrien) :l’objectif est d’effectuer la traversée à la nage de la Sardaigne à la Corse (15km) puis d’enchaîner le Tour de Corse en vélo (600km) et enfin, de terminer par le GR20 en course à pied (200km), le tout en moins de 120 heures (5jours).

Avec ce défi sportif, je souhaite est mettre en lumière l’Association Adrien et récolter des fonds pour construire un foyer d’accueil pour ces enfants et leurs familles. Une collecte de dons est d’ailleurs ouverte sur www.leetchi.com/c/ultranapoleon

Avant de m’élancer, j’ai donc besoin de tester mon équipement, ma forme physique et ma résistance aux épreuves longues et difficiles. Mon ami Ghislain Maréchal m’ayant fait découvrir ce défi des 7 Majeurs, je n’ai pas hésité très longtemps après son périple pour m’inscrire… 😉

1424500_10152747308275610_6146833113668707469_n (1)

 

Spécialiste des épreuves extrêmes, as-tu déjà réalisé un parcours cycliste  avec une telle difficulté ?

Non, pas vraiment. Ma plus longue distance en une journée est de 325km (Cannes-Marseille-Cavalaire, avant explosion de mon pneu arrière qui m’a définitivement stoppé…). J’ai aussi fait Grasse-Annecy-Grasse l’été dernier: 1000km – 25.000m D+ par les grands cols, mais en 6 jours.

Donc rien de vraiment comparable finalement à ce qui nous attend sur ces 7 cols en 24 heures!

 

Connais-tu déjà les 7 cols au programme ? Peux-tu nous dire quelques mots pour chacun ?

J’en connais déjà 4. La Bonette et la Lombarde, pour avoir déjà fait la boucle avec Larche. Le Vars et l’Izoard étaient au menu de mon Tour des Alpes l’été dernier (+ Embrunman 2013 pour l’Izoard). Le col Agnel et les 2 cols italiens me sont totalement inconnus, mais j’en ai beaucoup entendu parler!

Vises-tu le titre de Grand Maître (parcours à réaliser dans un délai de 24 heures) ?

Idéalement oui bien sûr, je pense un peu comme tout le monde! Après, c’est tellement énorme comme parcours que je n’arrive pas à me rendre compte si c’est de mon niveau ou pas. La récupération, les conditions météos et rouler de nuit joueront sans doute un rôle important là dedans.

Au niveau équipement, que prévois-tu notamment en termes de braquets ?

C’est là que les purs cyclistes vont rire… Pour le moment, je roule en 42×27 ! Bon ok, c’est pas ce qu’on fait de mieux pour ce genre de parcours, mais je suis en plateaux ovales, ça atténue un peu. Je vais réfléchir à l’éventualité de remettre un 38 rond pour les 7 majeurs, on verra.

As-tu quelques choses à ajouter, une remarque à formuler ?

J’ai hâte d’y être! J’aime particulièrement ces coins de montagne, c’est magnifique. Merci aux organisateurs d’avoir trouvé un aussi beau parcours, bon courage à tous les autres participants, et longue vie aux 7 Majeurs! 😉

Suivez Sébastien Truchi sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/sebastientruchi et sur son blog : http://www.sebastientruchi.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.